Aux points de Touraine

Bienvenue

 

Bienvenue sur mon nouveau blog, où vous pourrez lire de nombreux articles sur  ma passion pour la broderie blanche, la broderie de Touraine, la peinture à l'aiguille. Je partagerais aussi avec vous, mon univers autour des fleurs, des orchidées, des chats, de l'écoulement des saisons en Touraine, et beaucoup d'autres choses encore....

Vous retrouverez aussi toutes les informations sur mes cours et stages de broderie , ainsi que les expositions et salons auxquels je participe.

cadres_pr_cieux

 

Posté par Sylvie Lezziero à 14:34 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


20 mai 2017

Ta Dam !!!!!!

C'est avec beaucoup de fierté que je vous présente le Mook n° 3 "Les broderies de Marie et Cie", ici clic clic et ici clic clic.

115957835

 

J'ai un bel article, ainsi qu'un tuto en broderie de Touraine que vous aimerez réaliser, j'espère. Je vous propose de découvrir quelques photos de cet ouvrage.

ouvrage_termin__1

Un coeur baptisé par Marie "Coeur de Touraine".

ouvrage_termin__8

Une partie en broderie blanche dont les explications paraîtront dans le mook n°4, avec une étude des points de la broderie blanche :plumetis, sablé, point d'oeillet, point de cordonnet..... Les motifs sont répétitifs et constituent un bon entrainement pour maîtriser cette technique.

ouvrage_termin__12

ouvrage_termin__10

Le papillon en Broderie de Touraine, c'est la première partie que vous aurez à réaliser. d'autres photos ici clic clic

J'espère que vous prendrez autant de plaisir à broder ce motif, que j'en ai eu à le créer et à le réaliser pour vous.

Merci encore, Marie à toi et à toute ton équipe, pour ce bel article et pour notre collaboration.

10 mai 2017

Madeleine de Proust (fin)

Notre petite escapade printanière s'est achevée au Château de Vaux-Le-Vicomte, nous avions visité les jardins il y a quelques années en arrière, mais pas l'intérieur. Avant de commencer la visite, un petit rappel d'histoire.

 Nicolas Fouquet Vicomte de Vaux, est né le 27 janvier 1615 à Paris. Le blason des Fouquet représente un écureuil. En patois angevin, un foucquet est en effet un écureuil. Nicolas Fouquet suit à la lettre la devise de sa famille qui était : « Quo non ascendet ? » (« Jusqu’où ne montera-t-il pas ?)

Il s’élève jusqu’à être nommé Surintendant des Finances en 1653 par le Premier Ministre, le Cardinal Mazarin.  A la mort de ce dernier en mars 1661, Fouquet devait logiquement succéder à Mazarin en qualité de Premier Ministre, mais Louis XIV, âgé de 22 ans,hanté par les souvenirs sombres de la Fronde, décide soudain de supprimer cette fonction du gouvernement, et de régner seul.

 

Nicolas_Fouquet

Promoteur des arts au sens le plus noble du terme,il employa son immense fortune au mécénat des artistes et des écrivains ( Molière, Jean de La Fontaine, Pellisson), et fit consturire le Château de Vaux, en faisant appel aux meilleurs artistes : l'architecte Louis Le Vau, premier architecte du roi (1656), le peintre Charles Le Brun fondateur de l'Académie de peinture (1648), le paysagiste André Le Nôtre, contrôleur général des bâtiments du roi (1657).  Le roi fera appel à eux pour construire le Château de Versailles celui de Vaux-le-Vicomte servant alors de modèle.

Hélas, Colbert, calculateur et jaloux de la réussite de Fouquet, en profite pour le discréditer auprès du roi, afin de déclencher sa disgrâce. Malgré les avertissements de ses amis, Fouquet ne soupçonne rien de ce qui se trame dans son dos.

Le 17 août 1661, alors qu’il offre au roi une réception somptueuse mêlant promenade, souper, comédie et feux d’artifice enchanteurs, la chute de Fouquet est imminente. Cette nuit-là, Louis XIV, manipulé par Colbert, a déjà décidé de jeter Fouquet en prison. A ce propos, Voltaire aura ces mots célèbres :

« Le 17 août, à 6 heures du soir, Fouquet était le roi de France ; à 2 heures du matin, il n’était plus rien. »

Fouquet est arrêté à Nantes trois semaines plus tard par le capitaine des mousquetaires, d’Artagnan, et jugé. Fouquet est envoyé à la prison de Pignerol où il meurt le 23 mars 1680.

De la réussite fulgurante de Fouquet, il reste Vaux-le-Vicomte, monumental objet de passion et d’audace dans lequel le surintendant s’était tant investi.

WP_20170411_008

le soleil était au rendez-vous. 

WP_20170411_010

2017_12_5__17_28_57

Une architecture à couper le souffle, un château pour la gloire d'un homme au destin tragique.

à l'intérieur :

2017_12_5__17_35_43

l'élégance, le raffinement et le charme d'autrefois,

J'ai eu un coup de coeur pour les peintures des boiseries et des plafonds, véritable source d'inspiration.

WP_20170411_035

WP_20170411_051

WP_20170411_057

WP_20170411_059

WP_20170411_077

Un vrai bonheur pour les yeux.

2017_12_5__17_39_57

Côté extérieur et jardins.

2017_12_5__17_49_44

la sensation d'être hors du temps, dans un lieu où cohabitent, sculptures, massifs, arbres, miroirs d'eau, dans les jardins à la française créés et voulus par André Le Nôtre.

2017_12_5__17_59_58 

L2017_12_5__18_03_17

Sans oublier l'Hercule, je m'étais promis un jour que j'irais jusqu'à lui, c'est chose faite. 

 

Posté par Sylvie Lezziero à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mai 2017

Madeleine de Proust...(suite)

On continue la visite, jouxtant la cathédrale, nous avons visité le Palais archiépiscopal du Tau, qui fut le lieu de résidence des archevêques de la ville de Reims , Il doit son nom à son plan qui était, au Moyen Age, en forme de lettre T (Tau en Grec), il fut également résidence royale lors des sacres des Rois de France.

Gravement endommagé lors d'un incendie au début de la Première Guerre mondiale, à la suite de bombardements sur la cathédrale, le palais du Tau fût restauré à partir des années 50 et abrite depuis 1972 un musée lié à la cathédrale et aux sacres des rois de France.

 

WP_20170409_022

WP_20170409_061

Il reste de cet incendie qui a dévasté toute la charpente et la toiture de plomb, un témoignage avec la présence de ces gargouilles d'où s'échappe le plomb, on peut noter sur la photo du haut que la pierre a éclaté sous l'effet de la chaleur.

WP_20170409_024

WP_20170409_025

On a découvert ensuite cette très belle salle capitulaire.

WP_20170409_030

La salle du festin et son imposante cheminée.

WP_20170409_035

ainsi que ses nombreuses tapisseries,

WP_20170409_038

Le calice du sacre des Rois de France.

WP_20170409_047

Le reliquaire abritant la Sainte Ampoule. (plus d'infos ici clic clic)

Un lieu riche d'histoire, à visiter absolument car il y a de nombreuses merveilles à découvrir, mais aussi dans la ville de Reims. Je profite de cet article pour remercier Bernadette qui nous accueillie chez elle durant notre séjour et qui nous a guidé avec beaucoup de gentillesse dans cette très belle ville.

Sur le chemin du retour, nous avons flâné un peu, en nous arrêtant dans une charmante maison d'hôtes ici clic clic. Une petite visite s'imposait pour découvrir la Cité médiévale de Provins, toute proche.

WP_20170410_012

WP_20170410_029

WP_20170410_034

WP_20170410_022

Et au détour d'une rue, une belle glycine au début de sa floraison.

 

Posté par Sylvie Lezziero à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2017

Madeleines de Proust

Un mois de mars en demi teinte, car il a fallu dire adieu à :

WP_20160607_002

ma douce Phoebe.

Alors en avril, une petite parenthèse nécessaire, avec un voyage à Cormontreuil, pour le 1er Couvige des Fuseaux Bavards, très réussi. 

Monsieur Chéri et moi nous nous sommes un peu éternisés, pour déguster une madeleine de Proust, en visitant la très belle ville de Reims, avec un passage obligé à la magnifique cathédrale de Reims.

WP_20170408_016

 

WP_20170408_017

Un bel exemple de gothique flamboyant.

WP_20170408_007

WP_20170408_028

Une architecture mise en valeur, avec la lumière du soleil couchant.

Et sans oublier bien sûr :

WP_20170408_023

l'ange au sourire, fraichement restauré, et sous le porche à côté :

WP_20170408_030

Son jumeau attend son tour.

à l'intérieur de celle qui a abrité les sacres des rois de France.

WP_20170409_006

WP_20170409_009

La majestueuse rosace, elle aussi, récemment restaurée.

et dans l'allée centrale ici :

WP_20170409_010

un petit rappel de l'Histoire de France.

et là aussi :

WP_20170409_011

On ne se lasse pas d'admirer les extérieurs magnifiques.

WP_20170409_016

WP_20170409_017

WP_20170409_018

 Une belle balade à savourer sans modération

Posté par Sylvie Lezziero à 13:57 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,