On continue la visite, jouxtant la cathédrale, nous avons visité le Palais archiépiscopal du Tau, qui fut le lieu de résidence des archevêques de la ville de Reims , Il doit son nom à son plan qui était, au Moyen Age, en forme de lettre T (Tau en Grec), il fut également résidence royale lors des sacres des Rois de France.

Gravement endommagé lors d'un incendie au début de la Première Guerre mondiale, à la suite de bombardements sur la cathédrale, le palais du Tau fût restauré à partir des années 50 et abrite depuis 1972 un musée lié à la cathédrale et aux sacres des rois de France.

 

WP_20170409_022

WP_20170409_061

Il reste de cet incendie qui a dévasté toute la charpente et la toiture de plomb, un témoignage avec la présence de ces gargouilles d'où s'échappe le plomb, on peut noter sur la photo du haut que la pierre a éclaté sous l'effet de la chaleur.

WP_20170409_024

WP_20170409_025

On a découvert ensuite cette très belle salle capitulaire.

WP_20170409_030

La salle du festin et son imposante cheminée.

WP_20170409_035

ainsi que ses nombreuses tapisseries,

WP_20170409_038

Le calice du sacre des Rois de France.

WP_20170409_047

Le reliquaire abritant la Sainte Ampoule. (plus d'infos ici clic clic)

Un lieu riche d'histoire, à visiter absolument car il y a de nombreuses merveilles à découvrir, mais aussi dans la ville de Reims. Je profite de cet article pour remercier Bernadette qui nous accueillie chez elle durant notre séjour et qui nous a guidé avec beaucoup de gentillesse dans cette très belle ville.

Sur le chemin du retour, nous avons flâné un peu, en nous arrêtant dans une charmante maison d'hôtes ici clic clic. Une petite visite s'imposait pour découvrir la Cité médiévale de Provins, toute proche.

WP_20170410_012

WP_20170410_029

WP_20170410_034

WP_20170410_022

Et au détour d'une rue, une belle glycine au début de sa floraison.